CELIBATTANT

Etre célibataire en septembre: quel bonheur!

Date:  14-09-2017 Catégorie:  Actualités

Finies les vacances, voilà l’été qui s’achève. L'automne pointe son nez. On se croirait déjà en hiver mais pas grave car Youpi c'est la rentrée. Oui, youpi, car dans une vie, on a de multiples occasions de définir des paliers, des moments pour décréter des résolutions, mais la rentrée est de loin la plus importante. Il  y a les résolutions de la Nouvelle Année, les anniversaires mais la rentrée, ça c'est du sérieux. 

Et si on se retrouve célibataire à la rentrée, on fait quoi ?

- Pas forcé de faire la rentrée en même temps que tout le monde : vous pouvez partir en vacances alors que tout le monde se coltine les embouteillages, les métros bondés, la rentrée des classes… et en plus, c’est moins cher à partir de mi-septembre. Bonne nouvelle, on y est!! 

MAIS IL FAUT : NE PAS AVOIR D’ENFANTS EN ÂGE D'ALLER A L'ECOLE. 

- Moins de chances de chopper la grippe. Plus besoin de se raser les jambes. Il fait froid et y a plus personne pour dire que ça pique. 

- TROUVER son propre rythme de vie : et ça, ça fait du bien. Quand on est nouvellement célibataire à la rentrée, on découvre qu’on se calquait sur le rythme à deux qui n’est pas celui qu’on aurait eu si on était seul. Cette découverte est une expérience intéressante. Une découverte? Vous êtes le Maître du ...THERMOSTAT. AHAHA HAH 


- Au lieu de rentrer du travail tout de suite, on va boire des verres avec des amis, 


- Le week-end, on fait ce qu’on veut sans avoir une pression de l’autre qui voudrait qu’on aille à l’expo Steeve Mc Queen samedi à 15h. 


Noooooon ! Vous irez quand vous voulez. Au final, vous irez peut-être samedi à 15h mais c’est parce que vous l’aurez choisi. Et ça, ça fait du bien. C'est juste pas pareil. On se lève en faisant du bruit ou à l’heure qu’on veut. Pas forcé d’aller en Savoie dans la belle-famille, une fois tous les deux mois. A ce rythme là, on finit très vite par ne plus pouvoir voir la Savoie en peinture. Ah bon ? Ca existe des tableaux de la Savoie ? 

OK. 

- Faire de nouvelles rencontres, élargir ses horizons, changer d’activités sans qu’un hypothétique autre ne vous critique ou cherche à savoir pourquoi ou à voir cette phase comme une crise ou ne se sente en danger.

- Vous faire de nouveaux amis sans que personne ne s’en offusque ni ne trouve ça étrange. Redécouvrir vos anciens amis et pour peu que vous vous retrouviez tous célibataires en même temps, ça sent les retrouvailles. 

ATTENTION TOUT DE MEME parce que ça peut vite tourner au déballage de griefs envers les ex. Même si ce sujet peut être abordé, faites attention à ne pas trop vous y abandonner au fil du temps. 

- Vous avez besoin de renouveau, de personnes qui vous poussent, qui soient dans la même dynamique ? Fréquentez de nouvelles personnes sans pour autant abandonner les anciens amis, est un bon choix.

- Aller à la salle de sports jusqu’à tard et pouvoir en faire entre midi et deux. 

- Vous inscrire ou vous désinscrire des sites de rencontre. Les sites sont une étape par laquelle nous sommes de plus en plus nombreux à faire escale. NOTA BENE : Il n’y a aucune obligation à y être. Si vous êtes fatigué du fonctionnement de l’être humain sur ces plateformes, vous êtes devenu allergique aux apps de rencontres, alors restez-en loin, désinscrivez-vous, coupez tout. De l’autre côté, si vous souhaitez vous y réinscrire, ce n’est pas non plus un échec. Cela peut juste être une envie soudaine, un « et si » qui résonne, et vous avez parfaitement le droit d’y aller ou d’y retourner. Vous êtes célibataire et vous faites ce que vous voulez.

- Changer de boulot sans avoir la pression de l’autre qui s’inquiète de savoir si vous allez pouvoir payer votre part du loyer. Réfléchissez bien tout de même car en bon célibataire, vous êtes TOUT SEUL.

- RESTER SEUL 


Appréciable également.

 Ca fait franchement du bien de temps en temps. 

- Vous lancer dans le bénévolat. Nombre d’associations et d’ONG cherchent des bénévoles en cette rentrée. Durant les vacances, tout le monde est happé par ses activités et du côté bénévolat c'est la galère. Il faut être disponible, volontaire et flexible. Vous l’êtes ? Alors lancez-vous.

- Prendre un animal de compagnie : votre ex était allergique aux chats, avait peur des chiens ? Maintenant que vous êtes seul vous pouvez penser à adopter un animal de compagnie chez vous.


MAIS IL FAUT : S’EN OCCUPER et de PREFERENCE EN ADOPTER UN DANS UN FOYER PLUTÔT QU’EN ACHETER UN


LAST BUT NOT LEAST …

- PLANIFIEZ VOS PROCHAINES VACANCES Où VOUS VOULEZ, QUAND VOUS VOULEZ, AVEC QUI VOUS VOULEZ!! 


Pas de négociations, pas de retour de mail ou de SMS de conciliation sur l’hôtel, le prix de la voiture de loc’, les vacances que l’autre ne peut pas poser vous forçant vous au final à rester par SOLIDARITE alors que vous connaissez par coeur l'Url d'au moins quatre sites de voyage à force de les avoir éplucher pendant une semaine. Arghhhhh! Fini tout ça... En septembre, vous êtes célibataire. 

Vous pouvez partir entre amis sans avoir à NEGOCIER avec une moitié.



Non franchement, c'est pas bien d'être célibataire à la rentrée? 

Et vous, vous y voyez un avantage? 

Racontez-nous un peu votre façon de vivre votre rentrée en célibataire... 





Commentaires