CELIBATTANT

Co-parents.fr, célibat et désir d'enfant

Date:  07-07-2017 Catégorie:  Actualités

Vous êtes célibataire ou homosexuel(le) et voulez devenir parent ? Ce site pourrait bien répondre à vos attentes : co-parents.fr. Sans doute par souci de discrétion envers ses abonnés, co-parents a refusé toute interview mais nous pouvons tout de même signaler son existence.

En plein débat sur la PMA (procréation médicalement assistée) relancé il y a quelques jours par le positionnement favorable du conseil d’éthique sur le recours à la PMA pour les femmes homosexuelles et les célibataires, rappelons que certaines personnes désireuses de devenir parent, s’organisent en étant co-parent.

J’ai découvert ce site par hasard de recherches sur le sujet de la PMA en m’apercevant qu’il y a déjà des personnes qui détournent les interdictions d’insémination en dehors du couple traditionnel.

En page d’accueil, une photo de bébé aux yeux pleins d’espoir et au sourire attendrissant donne le ton.

Comme sur un site de rencontres, tout le monde a un but. Au-delà de la rencontre d’une vie ou du coup d’un soir, on bascule dans le monde de l’engagement à vie, à tous les sens du terme.

Il y a des commentaires réunis sous l’onglet « Belles histoires » de futurs ou d’actuels co-parents qui ne se seraient jamais rencontrés sans le concours du site.

« J’ai rencontré le papa de mon futur bébé sur ce site », dit Angela.

« Je suis actuellement enceinte grâce à votre site de 8,5 mois d’un petit garçon », dit Claire

« Je m’étais inscrite par dépit après une rupture et deux semaines après je rencontrais la bonne personne. Je suis maintenant enceinte de deux mois J » dit Cadresup75.

Pas forcés d’être ensemble pour être parent

L’idée est de ne pas coller au couple traditionnel pour devenir co-parent et de permettre à chacun d’accéder à la parentalité sans passer par le couple.

D’emblée, la question qui revient est : comment se proposent-ils de devenir parents car tout le monde sait comment on fait les bébés quand on a deux adultes consentants. Au final, cela appartient à chacun mais la question est intéressante à aborder car arriver à une grossesse peut vite devenir un parcours du combattant. Il y a certes l'insémination qu'elle soit artificielle ou artisanale, mais sachant qu’en France, les couples pouvant accéder à une insémination artificielle sont soumis à certaines conditions (être en couple depuis au moins deux ans), dans ce cas, se fait-on passer pour un couple ?

Dans le cadre d’un besoin de stimulation hormonale, dans quel protocole peut-on être pris en charge en tant que co-parent ?

A quel moment doit-on justifier de ce statut auprès des administrations ?

Sur quels points faut-il se mettre d'accord avant de se lancer dans un projet de co-parentalité avec un ou une inconnu(e)?

Un inconnu tout relatif puisqu'on va le rencontrer, vivre la grossesse avec et élever (ou pas) un enfant en commun. Il sera déjà moins inconnu qu'un donneur de sperme qu'on ne rencontrera jamais.

Va-t-on en Belgique ou en Espagne ? Il y a tellement de questions qu’il faudrait poser à des co-parents pour en savoir plus. 

Si vous avez  choisi d’être co-parent, commentez pour nous éclairer et permettre à d’autres de pouvoir s’informer.

Si vous vous posez des questions sur cette possibilité, sentez-vous libre de commenter également

https://www.co-parents.fr

Commentaires