CELIBATTANT

Mamans célibataires : vivre en colocation solidaire

Date:  10-05-2017 Catégorie:  Actualités

Faire cohabiter des femmes en précarité, enceintes ou déjà mamans avec des célibataires sans enfant actives, c’est l’idée de l’association la Maison de Marthe et Marie. Trois ans après l’ouverture de leur premier centre à Paris, l’association dispose maintenant d’appartements à Strasbourg, Lyon et Nantes.

Les colocations solidaires pour femmes enceintes en difficulté sont des appartements partagés avec des volontaires pour permettre à ces futures mamans d’accueillir leur enfant dans les meilleures conditions possibles et préparer ensemble leur avenir.

La première colocation parisienne a ouvert ses portes en septembre 2014. C’est à la faveur de la fermeture d’un foyer d’étudiantes que Marthe et Marie a eu l’opportunité de lancer le premier appartement. Quatre femmes enceintes ou jeunes mamans cohabitent avec quatre femmes célibataires qu’on appelle des volontaires. L’appartement est vaste et dispose de huit chambres avec un petit jardin privé. Le tout en plein 11e arrondissement parisien. Il a fallu faire des travaux afin d’équiper l’espace d’une nurserie flambant neuve, une lingerie équipée, une salle commune.

Des femmes célibataires sans enfant ont-elles des choses à apprendre à des mamans ?

Visiblement oui. En tout cas, si l’on en croit l’argumentaire de l’association. Les volontaires qui ne sont pas enceintes pour leur part, s’engagent à vivre sur place pendant un ou deux ans, tout en travaillant à l’extérieur de la colocation. Elles sont institutrice, infirmière, commissaire aux comptes, responsable marketing...

Des role models ? Eh bien oui, il semble que ce soit le principe.

L’association Marthe et Marie n’a pas souhaité répondre à mes sollicitations pour préserver l’anonymat et la tranquillité de ses volontaires et des femmes enceintes même si quelques reportages ont déjà été réalisés notamment dans l’émission « Les maternelles » du 27 janvier dernier (reportage qui n’est d’ailleurs plus disponible sur le site de France 5, ndlr). Argument que nous respectons.

Il y a toutefois quelques vidéos encore consultables sur le fonctionnement de la structure dont celle-ci réalisée et diffusée dans le cadre d'un appel  Crowdfunding.


 C’est l’idée d’un échange entre femmes qui prévaut au sein de la structure. Les femmes enceintes qui sont accueillies sont en grande précarité et échanger avec des femmes indépendantes, actives peut sûrement apporter un plus dans leur rôle de maman et de femme.

Et vous, pensez-vous qu’une femme célibataire puisse apporter des éléments d’équilibre à une femme enceinte ou une jeune maman en précarité ?

ZOOM : Le nom de l’association la Maison de Marthe et Marie n’est pas sans rappeler la Bible avec le conflit entre sœurs lors de la visite du Christ. Marthe qui s’affaire demande à Jésus d’arbitrer un conflit d’intendance avec Marie qui a laissé tout le soin de l’organisation à sa sœur et s’est assise aux pieds de Jésus. 

Si vous souhaitez devenir bénévole, rendez-vous sur le site de l’association

http://www.martheetmarie.fr

Commentaires