CELIBATTANT

Mère célibataire et prêt immobilier : le parcours du combattant de Cyndia

Date:  09-03-2017 Catégorie:  Droit / Finance / Immobilier

TEMOIGNAGE :

Elle est fonctionnaire et gagne bien sa vie mais en tant que mère célibataire, les banques lui ont conseillé de trouver un co-emprunteur si elle voulait avoir un prêt.

Quelle est votre situation personnelle et professionnelle ?

Je suis enseignante et mère célibataire d’une petite fille de neuf ans maintenant.

Avez-vous eu du mal à contracter un prêt immo ?

J’ai fini par contracter un prêt immobilier en novembre 2012 après de longues années d’hésitation. Avant cela, on ne me proposait en effet que des sommes dérisoires qui ne m’auraient permise d’acheter qu’un studio ou un F2.

Pensez-vous qu’il y a un rapport avec le fait que vous êtes célibataire, femme et mère ?

Ah oui, très clairement. Pour toutes les banques consultées, il semblait que mon célibat était un problème pour l’accès au prêt même avec un salaire pouvant égaler celui d’un couple. D’ailleurs, les premières années, on m’a carrément conseillé de trouver un co-emprunteur ou d’économiser suffisamment pour n’avoir pas à emprunter beaucoup.

Comment avez-vous réussi à emprunter ?

J’ai finalement pu emprunter en profitant d’un évènement opportun: le lancement du prêt à taux zéro et quelques années d’heures supplémentaires m’ont permis de mettre de l’argent de côté. J’ai obtenu un prêt principal de 138 000 euros et un prêt à taux zéro de 54 000 euros. Ça a été insuffisant pour me permettre d’éviter les nombreuses contraintes du suivi d’une construction lorsqu’on est une femme célibataire qui travaille mais j’ai pu devenir propriétaire d’une maison de deux chambres confortables comme je le souhaitais. C’est un choix que j’ai fait afin de laisser un point de départ à ma fille et lui éviter les mêmes écueils mais c’est aussi un choix qui me laisse très peu de marges de manoeuvre pour mes autres passions : les voyages, les restaurants. À croire qu’une mère célibataire doive davantage consentir au sacrifice ! 




Commentaires