CELIBATTANT

Ne surtout pas employer le terme de régime

Date:  01-04-2015 Catégorie:  Bien-être

Du mois d’avril jusqu’au mois de septembre, les magazines de masse afficheront le mot régime en 1ere page : attendez-vous à être déprimé devant le slogan régime# été # maillot.

Mais nous chez Célibattant on sait que le terme de régime est antinomique ! En effet, si on veut perdre du poids, il ne faut surtout pas faire de régime mais juste manger équilibré et adapter son alimentation à son rythme de vie.

1. Pour perdre du poids, il faut allier plaisir, équilibre et sport. Exit les mots : restriction ou dépassement de soi !

Il s’agit tout d’abord de limiter les quantités caloriques en fonction de votre mode de vie.

Vous avez un métier stressant, vous êtes sans arrêt en mouvement…c’est un peu comme si vous faisiez du sport. Pour les autres : faites du sport !

N’en faites pas trop, le plus important c’est d’être régulier et non de faire des efforts pendant 3 semaines et tout laisser tomber parce qu’on a déjà tout donné ! Alors, oui au sport mais non à l’entrainement au GIGN !

2. Le sport mais pas que…

L’alimentation doit être variée : oui cela vous le savez on vous l’a assez rabâché… mais est-ce que vous savez qu’elle doit donner envie : les couleurs, les goûts, l’odeur.

Les poireaux vapeur sans sauce, les choux avec une sauce à l’eau ou encore les jus de citron qu’on avale en se bouchant le nez pour soi-disant éliminer les bactéries… c’est non !!

Alors, on se fait plaisir avec des herbes, des sauces allégées à base de fromage blanc 0 %, des cuissons sur papier sulfurisé…

3. Le moral

La plupart du temps on termine un régime parce qu’on a atteint le poids cible (félicitations)… cependant bien souvent, on néglige la phase de stabilisation qui doit être aussi longue (voire plus) que celle du régime.

Ou encore parce qu’on a fait de telles efforts qu’on abandonne sans atteindre l’objectif… et là c’est le drame !

Tout le monde sait qu’on ne court pas à fond en début de course pour ne plus avoir d’énergie en milieu de course ! On s’économise, on s’adapte à la distance… on ne s’épuise pas… on mange sans se restreindre pour ne pas se lâcher sur la nourriture en post-régime !

4. On optimise

Chaque gramme perdu est une victoire. Chaque gramme non gagné est une victoire.

On ne peut réussir sa perte de poids qu’en positivant sur la situation. Oui cela risque d’être difficile, oui vous êtes au plus mal si vous avez décidé d’entamer ce « régime », mais rester sur une position d’échec ne fera qu’entacher votre moral, et vous bloquera dans votre démarche.

5. A l’aide !

Si vous vous sentez trop fragile pour affronter cette épreuve seul(e), n’hésitez pas à vous faire aider, que ce soit par un thérapeute ou bien un nutritionniste.

La perte de poids signifie d’ailleurs bien souvent la perte de certains poids psychologiques aussi : faire face à certains traumatismes, des angoisses à affronter…

Célibattants, l’avenir est à vous…

Pour s’aimer, il faut savoir apprécier votre corps, et s’il faut entamer cette perte de poids pour cela alors courage.

Sinon, sachez que quelqu’un aimera votre corps tel qu’il est si vous savez l’aimer vous-même.

Commentaires