CELIBATTANT

La sexualité de A à Z // (1ère PARTIE)

Date:  14-01-2015 Catégorie:  Séduction & Sexualité

La sexualité passe souvent par l'apprentissage sur le terrain mais il y a quelques notions qu'il est tout de même bon de savoir. 

Ouvrez le dictionnaire et apprenez votre vocabulaire ! 

A comme Anulungus : véritable interrogation pour certains et source de plaisir extrême pour d'autres. L'anulungus est une technique qui consiste à lécher l'anus de votre partenaire; en commençant par la raie, puis le pourtour de l'anus, et enfin l'anus lui-même. Peu exploitée, cette zone érogène connaît depuis quelques années une large publicité car en effet il s'agit d'une zone particulièrement sensible - autant féminine que masculine. 

B comme Biffle : mot-valise de gifle et bite qui désigne tout simplement le fait de gifler sa partenaire avec son pénis ! On vous l'accorde c'est un peu tirer par les cheveux, mais puisque la nouvelle génération a créé ce mot, c'est bien que la pratique existe !! 

C comme Couilles : la plupart des hommes ne boudent pas leur plaisir lorsqu'il s'agit de leurs bourses. Titiller, lécher, toucher, effleurer, gober, mordiller, malaxer... bref avec autant de possibilités, vous n'avez que l'embarras du choix ! 

D comme Délicatesse : un peu de douceur dans ce monde de brutes! Qu'on choisisse de "baiser" ou de "faire l'amour", la délicatesse reste primordiale car faire mal aux attributs sexuels risque fort de vous empêcher de pouvoir remettre le couvert...si vous arrivez déjà à obtenir un autre rencard !! 

E comme Éjaculer : l’éjaculation n’est pas forcément synonyme de jouissance, sinon la masturbation suffirait aux hommes !! Surtout quand on tombe sur une emmerdeuse ! Bref, dissociez l’éjaculation de la jouissance car la jouissance, elle, s’obtient dans la relation à l’autre. 

F comme Fellation : la fellation consiste à stimuler le pénis du partenaire avec la bouche et la langue. Elle peut être pratiquée soit comme un préliminaire soit pour conduire l’homme jusqu'à l’orgasme. De nombreuses maladies peuvent se transmettre aussi par voie bucco-génitale (HIV, Herpes, Hépatite...) alors veillez tout de même à ne pas vous jeter sur le 1er venu ! 

G comme le point G : le point G ou de Grafenberg est une hypothétique zone érogène du vagin qui conduirait irrémédiablement à l'orgasme. Le corps médical a beau en parler, il ne s'accorde pourtant pas encore sur sa véritable localisation. A priori, il serait situé à 4 ou 5 centimètres à l’intérieur de la partie supérieure de l'orifice de l'urètre, formant un angle de 35°. Donc arrêtez de le chercher en vain, ne vous posez pas trop de questions et agissez seulement ! 

H comme Hurler : qui hurle le plus pendant l'acte ?! Les femmes ! Non pas qu'elles y prennent plus de plaisir ! Mais hurler de plaisir serait un comportement animal, plutôt féminin : un instinct qui mélange le plaisir, la douleur, mais aussi un moyen de rassurer l'homme sur ses capacités.

I comme Interdit : mis à part ce qui tombe sous le coup de la loi, il n'existe pas d'interdit quand on parle de sexualité. Du moment que vous y prenez du plaisir, profitez sans interdit ! 

J comme Jouissance : la jouissance c'est ce plaisir extrême qui nous fait perdre le contrôle. S'il y a en plus dans cette jouissance, un orgasme alors le plaisir est total, et le contrôle n'est absolument plus possible.

K comme Kama-Sutra : Missionnaire, position d’Andromaque, le lotus, la fleur éclatée, l’amazone…sont autant de noms mystérieux porteurs d’une énergie sexuelle. Le Kama sutra répertorie les 75 positions sexuelles possibles… à vous de trouver vos préférences. 

L comme Levrette : En parlant justement de préférence, voilà que la position de la levrette s’invite dans cette discussion ! En effet, elle reste pour 80% des hommes un must en matière de procuration de plaisir. Avec sa connotation très animale, l’angle de la pénétration provoque souvent un orgasme plus intense pour l’homme…et pour la femme.

M comme Masochisme : le masochisme est cette recherche du plaisir dans la douleur. Cette technique a récemment connu une expansion incroyable grâce à la trilogie érotique des "50 nuances de Grey". En effet, la jeune effarouchée, avide de connaissances sexuelles, s'adonne largement à ce genre de plaisir. Depuis, toutes les lectrices, par identification, y songent dans leurs fantasmes... 

Comme le dictionnaire est long, et que plus c’est long, plus c’est bon… on vous propose de vous offrir le reste de l’alphabet dans une deuxième partie !

Commentaires