CELIBATTANT

Les célibataires à Paris

Date:  07-05-2014 Catégorie:  Droit / Finance / Immobilier

Depuis peu, on fait (enfin) face, à une remontée du pouvoir d'achat immobilier ; et ce, même dans les arrondissements parisiens.

Selon la récente enquête faite par Meilleurtaux.com, les célibataires et les couples sans enfant sont devenus les principaux acquéreurs dans la capitale.

Selon l'étude faite par ce courtier en crédit, sur les biens achetés par ses clients, les couples avec deux enfants ou plus, ne représentent que 13 % des acquéreurs. "La capitale, avec des prix au mètre carré devenus une réelle barrière à l'entrée pour les familles, accueille majoritairement des célibataires et des couples sans enfant" note Hervé Hatt, président de Meilleurtaux.com.

Un foyer qui achète son logement dans l'un des 20 arrondissements parisiens compte ainsi seulement 1,9 personne, alors que dans toute la France, il se compose en moyenne de 2,3 personnes. Pourtant, le pouvoir d'achat immobilier, (c'est-à-dire le nombre de mètres carrés que l'on peut acheter pour une mensualité de 1000 euros sur 20 ans), est en hausse à Paris comme partout en France (sauf à Lille). Les acheteurs parisiens ont gagné 0,5 m2 en un an. Avec cette mensualité, ils acquièrent en moyenne 21,3 m2.

De nombreuses familles quittent la capitale après la naissance de leur premier enfant : 70 % des naissances correspondent à un premier-né à Paris, alors que le ratio n'est que de 56 % dans les Yvelines et de 57 % en Seine-et-Marne. "Le premier enfant augmente la superficie de l'habitation achetée par les clients d'environ 10 m2, et ainsi de suite pour chaque enfant supplémentaire", relève l'étude. Et cela devient trop onéreux à Paris. Donc les moins de 30 ans qui veulent un appartement plus vaste n'ont plus les moyens d'acheter à Paris.

En France, si les moins de 30 ans qui deviennent propriétaires se contentent de moins de 85 m2, les 30-45 ans ont besoin de près de 100 m2.

En moyenne, cette superficie a diminué entre 2011 et 2013 pour les foyers de quatre et plus (6 m2 en moins par exemples pour les familles de 5 personnes).

Chers Célibattants, réjouissez-vous ! Vous êtes en mesure de vivre dans la capitale !!

Commentaires