CELIBATTANT

Qu'est ce qui a évolué dans les rendez-vous amoureux ?

Date:  27-07-2016 Catégorie:  Actualités

La période est au beau fixe pour rencontrer de nouvelles personnes et pourquoi pas son âme sœur ? 

Le site de rencontre Meetic a réalisé un sondage via son site internet afin de connaître les détails du premier rendez-vous amoureux

On constate que les mentalités évoluent mais que néanmoins les femmes restent attachées à certaines traditions.

En effet, contrairement aux idées reçues, le premier pas est toujours aussi difficile à faire que l’on soit un homme ou une femme. La question « Est-ce que tu accepterais d’aller boire un verre avec moi ? » fait toujours trembler !

Cependant, fait intéressant : les italiennes sont plus désinhibées par rapport à leurs consœurs européennes. 75 % d’entre elles prennent les devants en proposant un premier rendez-vous.

58 % des sondés hommes estiment que les femmes sont de plus en plus susceptibles d’inviter leur partenaire à sortir.

En France, 59 % des hommes ont été invités à une date par une femme. En revanche, pour les hommes de moins de 35 ans : 2 sur 3 ont déjà eu cette chance.

Une fois l’invitation acceptée de part et d’autre vient le moment de la douloureuse. Qui va payer ?

Globalement en Europe, même si les femmes acceptent de régler l’addition, 54% d’entre elles préfèrent cependant que l’homme paye contre 46% pour les hommes. La tradition et la galanterie perdurent ! et tant mieux !

Nos voisins espagnols sont les plus précurseurs de l’égalité homme-femme quand il s’agit de régler la note. 57% avouent qu’il est normal de partager.

Les françaises, 62% aiment avoir le choix de payer ou non mais sont toujours charmées par l’idée que l’homme l’invite.

Qu’en est-il maintenant du romantisme, de la galanterie et des valeurs qui nous sont chères ?

Presque la moitié des européens recherchent un premier rendez-vous romantique.

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la France est loin derrière les Pays Bas (52%) et le Royaume Uni (53%) qui sont les rois du romantisme.

Cependant, seulement 14% des européens gardent un côté romanesque.

A savoir également, pour séduire une allemande, justement ne la séduisez-pas, elles sont beaucoup moins sensibles au romantisme (31%)

Et le sexe alors ? Qui ose en parler en premier ?

84% des hommes sont alléchés quand une femme aborde le sujet en premier.

Devinez-quoi ? Qui remporte la palme de la plus libérée ? Les Italiennes bien sûr ! 55 % d’entre elles en parlent librement. Carton rouge pour les Françaises qui ne sont que 29 % à se hasarder à en parler en premier.

http://www.celibattant.com/psy-co/sexologie/les-fausses-croyances-sexuelles-des-femmes_56d85e6830691.html

Mais qui croire ? Dernièrement, un sondage affirmait que 74% des français étaient épanouis de leur vie sexuelle ! Peut-être les françaises sont moins douées pour en parler mais nettement plus efficace à l’instant T.

Commentaires