CELIBATTANT

C'est quoi la virilité ?

Date:  04-04-2016 Catégorie:  Séduction & Sexualité

Si la virilité est une notion extrêmement suggestive et qui a évolué au cours des siècles, il n’en reste pas moins une certitude : il faut se l’approprier !

La définition même du mot « viril » est la suivante :

Qui concerne le sexe masculin – Se dit d’un homme dont l’instinct sexuel est développé – Qui possède les qualités traditionnellement reconnues à l’homme adulte.

Pour certains, la virilité est associée à masculinité tels que des bodybuilders, des pompiers, ou encore des militaires. Pour d’autres, la virilité se retrouve dans les traits moraux tels que la carrière professionnelle, le statut social etc…

Mais qu’en est-il réellement et comment cela a-t-il évolué ?

Tout d’abord, on ne naît pas « viril », on le devient. La virilité est une étiquette que l’on acquiert au fil de l’âge, de sa culture et de son éducation.

Elle a évolué selon les périodes de l’histoire et des époques qu’elle a traversé :

Historiquement, si l’on reprend certaines époques, l’homme viril était tout d’abord un dieu du sexe lié à ses exploits physiques et sexuels autour de l’Antiquité.

Au Moyen-Age, les armes et la guerre forgeaient la virilité des hommes. Il faut aller combattre et se blesser pour gagner en masculinité ! On doit attendre jusqu’au XVIème siècle, pour découvrir un homme fin et distingué. Il s’intéresse à la musique et à l’art. C’est l’époque où les hommes portent des perruques et des chemisiers à jabot.

La période des Lumières enfonce le clou et laisse une place plus importante aux femmes dans la société.

Malheureusement, à la fin du XIXème siècle, les guerres coloniales éclatent amenant les vices inhérents aux combats (prostitution, alcoolisme etc…).

Au XXème siècle avec la première guerre mondiale, le mythe de l’homme viril perd de sa superbe. Les soldats rentrent traumatisés du front, les femmes ont continué à vivre et ont acquis une indépendance certaine.

Fait accentué par l’entre-deux guerres où la femme confirme sa position dans la société. Elle commence à travailler et obtient un vrai statut social.

La virilité est donc d’autant plus ébranlée.

De nos jours, l’homme viril tente de refaire surface à travers deux courants. Il y a la montée des métrosexuels (type : Cristiano Ronaldo) et notamment la légalisation du mariage gay. Les salons de beauté pour homme fleurissent, la coquetterie et l’art de prendre soin de soi n’ont jamais été aussi présents.

D’un autre côté, il y a une vraie recherche de la masculinité avec l’obsession d’avoir un grand sexe, des beaux muscles saillants et toujours plus de poils sur le torse.

Deux contraires s’affrontent et montrent un changement de notre société ainsi que de la virilité de l’homme.

Espérons que ces deux courants arriveront à s’entendre et à trouver des repères stables, sans excès.

Pas besoin de passer 4h dans la salle de bain pour séduire. Mais pas besoin non plus de passer 4h à la salle de sport.

A chacun son équilibre et sa vision de la virilité.

Messieurs les célibataires Célibattants, n’oubliez pas que les femmes ont besoin de sentir protégée dans les bras d’un homme fort, mais pas asexué.  

Commentaires