CELIBATTANT

9 raisons de faire des câlins

Date:  30-10-2014 Catégorie:  Psycho & Medical

"Nous avons besoin de 4 câlins par jour pour survivre, de 8 câlins par jour pour l'entretien, et de 12 étreintes par jour pour la croissance." (Virginia Satir, psychothérapeute).

Il y a un grand nombre de preuves scientifiques relatives à l'importance des câlins et des contacts physiques : les effets sont indéniablement positifs sur l’être humain.

Voici au moins 9 raisons pour lesquels vous avez besoin de câlins :

1. Les câlins stimulent l’ocytocine

L'ocytocine est un neurotransmetteur qui agit sur le système limbique, centre émotionnel du cerveau. Il favorise le sentiment de satisfaction, réduit l'anxiété et le stress.

Ce neurotransmetteur a un impact sur les mâles humains, les rendant plus affectueux et plus aptes à nouer des relations et des liens sociaux. Il augmente la libido et la performance sexuelle des sujets lors des différentes études.

Lorsque nous embrassons quelqu'un, l'ocytocine est libérée dans notre corps par notre glande pituitaire, en abaissant notre rythme cardiaque et notre taux de cortisol - hormone responsable du stress, l'hypertension artérielle et les maladies cardiaques.

2. Les câlins cultivent la patience

Les connexions sont favorisées lorsque les gens prennent le temps de s'apprécier et de se connaître. L’étreinte est l'un des moyens les plus faciles pour montrer votre appréciation et votre reconnaissance. Le monde est un lieu plein d’agitation, et nous sommes constamment dans une course effrénée contre le temps. En ralentissant et en prenant un moment pour offrir des câlins sincères dans la journée, nous cultivons notre patience.

3. Les câlins préviennent les maladies

L’affection réduit le stress et empêche de nombreuses maladies.

Le Touch Research Institute de l'Université de Miami School of Medicine a réalisé plus de 100 études et a trouvé des preuves significatives : une croissance plus rapide chez les bébés prématurés, une réduction de la douleur, une diminution des symptômes de la maladie auto-immunes, une réduction du niveau de glucose chez les enfants diabétiques, et un système immunitaire renforcé chez les personnes atteintes d'un cancer.

4. Les câlins stimulent le thymus

Les étreintes renforcent le système immunitaire. La légère pression exercée sur le sternum et la charge émotionnelle créee, activent le chakra du plexus solaire. Cela stimule la glande thymus, qui régule et équilibre la production de l'organisme des globules blancs, ce qui maintient en bonne santé.

5. Les câlins vous permettent de communiquer sans parler.

Près de 70 % de la communication est non verbal. L'interprétation du langage du corps peut être basée sur un seul geste ou une étreinte, elle est un excellent moyen de vous exprimer de façon non verbale avec quelqu’un.

6. L'estime de soi

L’étreinte renforce l'estime de soi, surtout chez les enfants. Le sens du toucher est très important chez les nourrissons. Un bébé reconnaît ses parents, d'abord par le toucher. L’association de l'estime de soi et des sensations tactiles de nos premières années est encore ancrée dans notre système nerveux à l’âge adulte. Les câlins que nous avons reçus de nos parents restent imprimés au niveau cellulaire, et les câlins nous le rappellent à un niveau somatique. Les câlins nous relient donc à notre capacité à avoir de l'amour-propre.

7. Les câlins stimulent la dopamine

Les câlins stimulent le cerveau à libérer de la dopamine, l'hormone du plaisir. Tout ce que l’on fait implique la protection et le déclenchement du flux de la dopamine. La dopamine est responsable du sentiment de bien-être, et également de la motivation!

Les capteurs de la dopamine sont similaires aux zones activées par la cocaïne ou encore la méthamphétamine.

8. Les câlins stimulent la sérotonine

Tendre la main, ou la serrer libèrent des endorphines et de la sérotonine dans les vaisseaux sanguins. L’endorphine et la sérotonine ainsi libérées apportent du plaisir, annulent la douleur, la tristesse et diminuent les problèmes cardiaques. Ils aident aussi à lutter contre l'excès de poids et prolongent la vie. Même câliner des animaux de compagnie a un effet apaisant et réduit le niveau de stress. En conséquence, faire un câlin pendant un long moment augmente son niveau de sérotonine et donc améliore l'humeur.

9. Les câlins permettent un équilibre parasympathique

Les câlins équilibrent le système nerveux. La peau contient un réseau de petits centres de pression qui sont en contact avec le cerveau par le nerf vague. La réponse galvanique de la peau d’une personne qui reçoit et donne un câlin montre un changement de conductance de la peau.

Célibattants, n’hésitez pas à vous inspirer de la merveilleuse histoire (réelle) de Juan Mann, un homme dont la seule mission était de cajoler et d'embrasser un étranger afin de faire apparaître un sourire sur son visage.

Beaucoup de personnes vivent seules et manquent souvent de chaleur humaine, d’où les effets bénéfiques de la campagne « Free Hugs » qui sont maintenant dupliqués dans le monde entier.

Commentaires